La série "American Gods" annulée au bout de trois saisons

Nawal Bonnefoy
·2 min de lecture
American Gods - Starz
American Gods - Starz

Clap de fin pour la série American Gods. Le feuilleton, adapté du roman éponyme de Neil Gaiman, ne reviendra pas pour une quatrième saison, a indiqué la chaîne câblée Starz lundi, rapporte le site Deadline.

"Tout le monde chez Starz remercie le casting et l’équipe dévoués, ainsi que nos partenaires chez Fremantle, qui ont donné vie à l'histoire toujours pertinente de l’auteur et producteur exécutif Neil Gaiman", peut-on lire dans un communiqué.

La série, créée par Bryan Fuller et Michael Green, était diffusée depuis 2017 sur Starz (en France, elle était disponible depuis la même date, mais sur le service Amazon Prime). Variety, la décision d'arrêter le programme survient après une baisse des audiences, qui ont chuté de 65% entre la première et la troisième (et dernière) saison.

American Gods oppose les "anciens dieux" de la mythologie et du folklore, aux nouvelles divinités de l'Amérique, les médias, la technologie et la mondialisation.

Un épisode ou un film pour bien finir?

Sur Twitter, l'acteur Ricky Whittle, qui incarne Shadow Moon, a réagi à la nouvelle. Il en a profité pour remercier ses fans, et leur assurer que l'histoire n'était pas terminée. De quoi confirmer une rumeur rapportée parVariety, qui indique que Starz "est ouverte à un potentiel format d'épisode ou film pour terminer les différentes intrigues en cours".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Cela a été un voyage incroyable jusqu’à présent, et je suis si reconnaissant envers les autres acteurs et membres de l’équipe qui ont travaillé si dur sur cette série primée. Nous avons les meilleurs fans du monde entier et nous remercions chacun d’entre vous pour votre passion et votre soutien. Sachez donc que Neil Gaiman, Fremantle et moi-même sommes toujours déterminés à terminer l’histoire acclamée par la critique de Neil Gaiman", a-t-il écrit.

Article original publié sur BFMTV.com