Séquestré, molesté et violé à Marseille, Zak Ostmane, militant LGBT, raconte son calvaire

franceinfo
Séquestré, molesté et violé à Marseille, Zak Ostmane, militant LGBT, raconte son calvaire

Zak Ostmane a vécu un calvaire. Ce militant des droits des personnes LGBT, Algérien réfugié en France, a raconté à La Provence et au site Yagg les violences qu'il a subies, une semaine plus tôt. Le trentenaire détaille comment il a été molesté et violé, dans une chambre d'hôtel, dans laquelle il a été séquestré du vendredi 3 mars au soir jusqu'au matin du dimanche 5 mars, à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Agé de 35 ans, ce militant LGBT a fui l'Algérie et est arrivé en France, qu'il considérait alors comme un "refuge", en 2014. De son expérience de militant homosexuel en Algérie, il a tiré une autobiographie autoéditée et publiée en 2016, une autobiographie intitulée Genre interdit : nos années noires, entre totalitarisme et obscurantisme. Mes luttes, ma liberté, mon exil. Il milite à présent au sein de Shams France, une association d'entraide pour les Maghrébins victimes d'homophobie, qui a diffusé les photos du visage tuméfié sur Facebook.

De la drogue dans son verre ?

Alors qu'il passe la soirée dans le petit bar "gay friendly" Le Polikarpov, dans le centre de Marseille, vendredi 3 mars, Zak Ostmane pense avoir été drogué. "J'avais posé ma bière dehors et quand j'ai rebu dedans, je me suis senti comme un zombie", raconte-t-il. Le militant, dont le discernement se trouve altéré, selon ses termes, accepte alors de suivre un homme qui lui propose d'aller boire un verre ailleurs. "D'habitude, je suis très méfiant, je ne vais jamais chez quelqu'un comme ça", précise-t-il. En chemin, un deuxième homme les rejoint.

"J'étais tellement dans les vapes, que j'ai cru qu'on entrait dans une grande maison, mais c'était en fait un hôtel."

Zak Ostmane dans "La Provence"

Pendant sa séquestration, il observe ses agresseurs. Il relève chez l'un, un accent anglais ; chez l'autre, un accent américain. Alors que l'homme à (...) Lire la suite sur Francetv info

Quatre ans de pontificat et des frondeurs pour le Pape François
Trois adolescents sur quatre ont peur du cancer selon une étude
"13h15 le samedi". Docteur Hatem, au nom des femmes
VIDEO. "13h15". Mannequin et chanteuse en lutte contre l'excision
C'est dans ma tête. Mélanie, trisomique et présentatrice météo

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages