"Je sépare la migration du terrorisme car le terrorisme est partout", rappelle Le Drian