Les séparatistes du Sud-Yémen acceptent un cessez-le-feu

DUBAI (Reuters) - Le gouvernement yéménite et les séparatistes du Sud ont conclu un cessez-le-feu et entameront prochainement des pourparlers en Arabie Saoudite, a annoncé lundi l'ambassadeur du royaume au Yémen.

Les deux parties se sont entendues pour cesser les hostilités dans la province d'Abyan, pour désamorcer les tensions dans d'autres régions et pour entamer des discussions sur les modalités d'un accord de paix conclu à Ryad, précise Mohammed al Djaber sur Twitter.

Leurs représentants ont signé début novembre un accord de cessation des hostilités présenté par l'Arabie saoudite comme une première étape sur la voie d'une solution politique plus large du conflit yéménite.

Ryad a pris la tête d'une coalition engagée militairement au Yémen depuis mars 2015 contre les rebelles chiites houthis, qui tiennent la capitale et les grands centres urbains du pays depuis la fin 2014.



(Aziz El Yaakoubi, version française Jean-Philippe Lefief)