Séparation de Téléphone, carrière solo... Louis Bertignac se raconte dans une autobiographie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Louis Bertignac - BFMTV
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le rockeur publie ce jeudi le livre "Jolie petite histoire", qui revient sur les grands moments de sa carrière.

Une page de l'histoire du rock français s'est écrite avec Téléphone, groupe-phare des années 1970-80, et Louis Bertignac la couche sur papier. Membre éminent de la formation, qui a poursuivi avec une carrière solo, il publie ce jeudi son autobiographie intitulée Jolie petite histoire, clin d'oeil évident à leur tube Cendrillon.

Le musicien y dévoile l'histoire de ce groupe culte qu'il a formé avec Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka et Corine Marienneau, ainsi que l'histoire d'amour qu'il a vécu avec cette dernière. "J'ai gâché cette histoire en faisant un groupe avec elle", écrit-il dans son livre. Il revient sur leur relation conflictuelle pour BFMTV:

"On s'est engueulés sur le palier d'une maison et les voisins ont appelé les flics, on s'est fait embarquer", se souvient-il, hilare. "Dans le fourgon on continue de s'engueuler, dans la cellule on continue de s'engueuler (...) On se retrouve sur le trottoir du commissariat, on continue de s'engueuler..."

"Au revoir, mon pote"

Il raconte également les tensions grandissantes au sein de Téléphone, et ses désirs de carrière solo, qui ont fini par mener à la séparation du groupe en 1986. Un jour, tous se sont retrouvés dans un café:

"Corine a essayé d'intervenir, en disant 'écoutez les mecs, Louis fait son album, Téléphone prend une année sabbatique, et on se retrouve l'année prochaine'...", raconte Louis Bertignac. Et puis Jean-Louis a dit non... (...) On a dit 'bon, alors on s'arrête'. On s'est pris dans les bras et on s'est dit 'au revoir, mon pote'."

Les difficultés de l'après-Téléphone

Louis Bertiganc enchaîne alors avec une nouvelle aventure, le groupe Bertignac et les visiteurs, qui se lance avec le titre Ces idées-là. Mais le public ne répond pas tout de suite à l'appel:

"Tu t'aperçois que les salles sont beaucoup plus petites, et qu'en plus elles sont aux trois-quarts vides", se souvient Louis Bertignac. "Tu sors d'une salle de 5000 personnes, tu arrives dans une salle de 200 personnes, et il y a 40 personnes dedans (...) J'étais assez désespéré, je ne savais pas comment ça allait évoluer. Et doucement, les salles ont commencé à se remplir."

Louis Bertignac a bien sûr trouvé son public par la suite, ce qu'il raconte aussi dans son livre. Les inconditionnels y retrouveront tous les grands épisodes de sa vie, de ses débuts avec Jacques Higelin à sa relation avec Carla Bruni, pour qui il a produit l'album Quelqu'un m'a dit.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Louis Bertignac explique pourquoi ça n'a pas marché avec Carla Bruni

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles