Séparation de Daft Punk : le spécialiste de l'électro Jean-Yves Leloup “ne pense pas qu'ils vont arrêter de faire de la musique”

franceinfo
·1 min de lecture

Soit c'est simplement une sorte de pirouette assez élégante, mystérieuse pour terminer le groupe, soit c'est peut être juste la fin de ces deux personnages de robots et la renaissance d'un autre projet artistique”, imagine sur franceinfo Jean-Yves Leloup, auteur de "Techno 100" et commissaire de l’exposition "Electro. De Kraftwerk à Daft Punk" en 2019 à la Philharmonie de Paris, un spécialiste de l’“œuvre d'art totale” des deux Français. Le groupe électro Daft Punk a publié une vidéo mystérieuse interprétée comme l’annonce de leur séparation.

franceinfo : 1993-2021, 28 ans de carrière. Le duo électro le plus célèbre du monde. C'est une onde de choc dans le monde de la musique ce soir ?

Oui, c'est une onde de choc, c'est une grande déception pour beaucoup d'amateurs, de fans qui espéraient très naturellement que le groupe poursuive ses aventures, invente de nouveaux concepts, de nouvelles visualisations. Parce que, au fil de ses 28 ans effectivement, ils ont développé une œuvre musicale qui est à la fois profondément ancrée dans l'électro, ce qu'on appelait la techno et la house, mais aussi qui est très, très pop, qui a réussi à toucher un très large public et qui a réussi à réconcilier ce qu'on a coutume d'appeler l'underground et le très grand public. Et surtout, ils ont réussi à développer une œuvre musicale, mais avec beaucoup d'à-côtés, à travers le cinéma, le clip, le travail sur les costumes, sur un imaginaire proche de la science-fiction, sous des formes un peu (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi