Séoul reste engagé à discuter avec Pyongyang, dit Moon

par Sangmi Cha
·1 min de lecture
SÉOUL RESTE ENGAGÉ À DISCUTER AVEC PYONGYANG, DIT MOON

par Sangmi Cha

SEOUL (Reuters) - Le président sud-coréen Moon Jae-in a déclaré lundi qu'il restait engagé à dialoguer avec la Corée du Nord et que la coopération intercoréenne sur des questions telles que la lutte contre la pandémie de coronavirus pourrait permettre de sortir de l'impasse dans les discussions entre Séoul et Pyongyang.

S'exprimant lors de son traditionnel discours pour la nouvelle année, Moon Jae-in a dit que Séoul tenterait de relancer les discussions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis alors que Joe Biden se prépare à être investi à la présidence américaine.

"Le dialogue et la co-prospérité sont des moteurs clés du processus de paix dans la péninsule coréenne", a-t-il dit. "Notre volonté de nous rencontrer à n'importe quel moment, n'importe où, et notre détermination à discuter (...) n'ont pas changé".

Moon Jae-in, dont le mandat prendra fin en 2022, a fait du dialogue avec la Corée du Nord l'un de ses principaux objectifs. Il a indiqué vouloir collaborer étroitement en ce sens avec l'administration de Joe Biden.

Les négociations destinées à obtenir de la Corée du Nord qu'elle abandonne son arsenal nucléaire et améliore ses relations avec les Etats-Unis et la Corée du Nord ont stagné, Pyongyang reprochant à Washington et Séoul de conserver des politiques hostiles au régime nord-coréen.

Kim Jong-un a violemment critiqué Séoul durant le week-end pour avoir proposé une coopération sur des "questions non-essentielles", telles que le coronavirus et le tourisme, alors que le dirigeant nord-coréen présidait un congrès du parti au pouvoir pour fixer les politiques économiques et diplomatiques de Pyongyang pour les cinq prochaines années.

(avec Hyonhee Shin; version française Jean Terzian)