Le sénateur Jean-Noël Guérini et son frère condamnés à de la prison ferme

·1 min de lecture

Le sénateur Jean-Noël Guérini et son frère Alexandre sont désormais fixés. Fustigeant de "graves atteintes à la confiance publique" dans un dossier de marchés publics truqués, le tribunal correctionnel de Marseille les a condamnés vendredi 28 mai à de la prison ferme, ajoutant 5 ans d'inéligibilité pour l'élu. "Vous n'avez eu de cesse de protéger les intérêts de votre frère", a lancé la présidente du tribunal Céline Ballerini à Jean-Noël Guérini, ex-homme fort du Parti socialiste des Bouches-du-Rhône : "La responsabilité d'un homme qui assume des fonctions électives est de s'en montrer digne et de ne jamais permettre à des intérêts personnels de prendre le dessus sur l'intérêt général".

"Vous n'agissiez pas l'un sans l'autre", a poursuivi la juge à l'adresse des deux frères. Condamné à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis, l'élu de 70 ans pourra effectuer la peine ferme à son domicile sous bracelet électronique. Il a également été condamné à 30.000 euros d'amende et cinq ans de privation des droits civiques, et donc d'inéligibilité. Le tribunal ayant prononcé l'exécution provisoire pour cette peine complémentaire de privation des droits civiques, Jean-Noël Guérini doit quitter ses postes de sénateur et de conseiller départemental, sauf s'il obtient la suspension de cette exécution provisoire en déposant une requête auprès du premier président de la cour d'appel.

C'est à l'encontre de son frère cadet, Alexandre Guérini, personnage central du dossier, que la sanction la plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Combien de médecins généralistes exercent vraiment autour de chez vous ?
Ségur de la Santé : de nouvelles revalorisations salariales à venir
Angleterre : la police trouve une "mine" de bitcoins à la place d'une ferme de cannabis
Covid-19 : l'agence européenne des médicaments donne son feu vert à la vaccination des adolescents
Russie : tirs de semonce et arraisonnement d’un bateau du Japon suspecté de pêche "illégale"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles