Sénat : ces sept républicains qui ont voté pour condamner Trump... sans risque

·1 min de lecture

Dix élus républicains de la Chambre des représentants avaient déjà voté la mise en accusation de Donald Trump. Sept du même groupe ont à leur tour franchi le pas, ajoutant leurs voix à celle des 50 Démocrates ayant condamné l’ancien président pour incitation à l’insurrection. Mais dans l’immédiat, le Parti reste sous l’emprise du président battu.

Les sept sénateurs et sénatrices en faveur d’une condamnation de Donald Trump se distinguent par une chose : ils ne craignent pas les représailles des alliés de l'ex Président. Deux d’entre eux prennent leur retraite en 2022, trois ont été réélus récemment et ne devront donc pas faire campagne avant 2025 (c’est le cas de Susan Collins du Maine, Bill Cassidy de Louisiane et Ben Sasse du Nebraska), et deux autres ont toujours réussi à l’emporter en étant indépendants (Mitt Romney et Lisa Murkowski).Avant de voter pour condamner l’ancien président, Patt Toomey de Pennsylvanie et Richard Burr de Caroline du Nord, avaient annoncé qu’ils quitteraient la vie politique en 2022. Lara Trump, l’épouse d’Eric Trump, un des fils de l’ancien président, pourrait d’ailleurs faire campagne pour remplacer Burr, une candidature déjà soutenue par le sénateur Lindsey Graham, qui annonçait récemment sur Fox News que la belle-fille de Trump, qui n’a aucune expérience politique, " représente l’avenir du parti républicain ".Ben Sasse, un autre dissident élu dans le Nebraska, est beaucoup plus critique de Trump depuis qu’il a été réélu pour six ans...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?