Séparatisme : le Sénat durcit les mesures de neutralité dans le sport

·2 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le Sénat interdit le port du voile pour les compétitions sportives nationales

Le Sénat a achevé l’examen de la partie relative à l’éducation et au sport dans le projet de loi sur le respect des principes de la République. Il a adopté l’article 25, qui met en place le contrat d’engagement républicain que devront signer les fédérations et les associations sportives.

La majorité sénatoriale de droite et du centre a fait adopter plusieurs amendements dans l’hémicycle, afin de renforcer la neutralité dans le monde du sport. L’amendement le plus emblématique a été introduit à l’initiative du sénateur Michel Savin (LR). Adopté par 183 voix pour, 137 contre, il vise à interdire le port de signes religieux ostensibles « pour la participation aux événements sportifs et aux compétitions sportives organisés par les fédérations sportives et les associations affiliées ». « Si le port du voile n’est pas explicitement interdit, on pourrait voir émerger – et ça commence – des clubs sportifs communautaires promouvant certains signes religieux », s’est inquiété le sénateur de l’Isère.

Sur ce sujet, le rapporteur Stéphane Piednoir (LR) a indiqué qu’il y avait une « absence réelle d’unité » concernant les règles fixées par les différentes fédérations. La ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, a exprimé un avis défavorable à l’amendement. « Nous aimerions préserver le fait que la pratique de la population soit considérée comme de l’espace public où le principe de laïcité s’impose, et non pas celui de la neutralité », a-t-elle souligné. Tout en précisant que son ministère allait travailler sur cette question pour les compétitions sportives, « notamment » celles retransmises à la télévision. Cependant, Roxana Maracineanu a refusé d’agir directement dans la loi, préférant traiter le sujet dans le cadre des contrats de délégation conclus avec les fédérations sportives.

Autre amendement de Michel Savin adopté, contre l’avis du gouvernement : une disposition (...) Lire la suite sur Public Sénat

Loi Egalim : Julien Denormandie promet des aménagements avant octobre

« Le développement est devenu un enjeu d’influence », affirme Jean-Yves Le Drian

Sécurité globale : le Sénat vote définitivement le texte, la gauche dénonce ses dérives « liberticides »

Bruno Le Maire : « Attaquer autant que vous faites le transport aérien en demandant de le soutenir, ne manque pas d’air ! »

Ecole à la maison : « Ce qui n’a pas marché, ce sont les tuyaux ! », se défend Jean-Michel Blanquer