Le Sénat adopte le premier budget rectifié pour 2021

·1 min de lecture

Feu vert au budget rectifié. Le Sénat à majorité de droite a adopté jeudi 1er juillet en première lecture, avec quelques coups de pouce supplémentaires, le premier budget rectifié pour 2021, gonflé de quelque 20 milliards d'euros pour compléter les aides d'urgence et accompagner la sortie de crise due au Covid-19. Le projet de loi de finances rectificative a été voté par 247 voix pour (LR, centristes, RDPI à majorité en Marche, Indépendants, majeure partie du RDSE à majorité radicale), 28 contre (CRCE à majorité communiste, écologistes) et 69 abstentions (PS).

Le texte rallonge de 15,5 milliards d'euros les aides d'urgence à destination des entreprises et leurs salariés. Sur les 15,5 milliards d'euros, 6,4 milliards sont programmés pour le maintien de l'activité partielle, 3,4 milliards pour le fonds de solidarité et 4 milliards iront à la compensation d'exonérations de cotisations sociales. A ces dépenses, s'ajoutent 1,4 milliard d'euros pour financer plusieurs annonces récentes. Dont 700 millions d'euros pour le maintien des places d'hébergement d'urgence, près de 400 millions d'euros pour les indemnisations d'agriculteurs, notamment ceux touchés par le gel début avril, ainsi que 400 millions d'euros pour le "Pass'Sport" à destination des jeunes.

>> A lire aussi - Assemblée nationale : le projet de budget pour 2022 en augmentation

Le Sénat a adopté un amendement du gouvernement ouvrant 43,3 millions d'euros supplémentaires en autorisations d'engagement et 15 millions d'euros (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : la vaccination pourrait être obligatoire pour les soignants à l'automne
L'OCDE annonce un accord pour la taxation des multinationales
Covid-19 : l'Euro 2021 à l'origine d'une nouvelle vague ?
Ouïghours : quatre géants du textile poursuivis pour "recel de crimes contre l'humanité"
La Thaïlande retrouve ses touristes, mais pour combien de temps ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles