Sénégal: trois soutiens d'Ousmane Sonko interpellés

·1 min de lecture

Au Sénégal, trois soutiens d'Ousmane Sonko, l’opposant arrivé troisième à la dernière présidentielle et accusé de viol, ont été interpellés ces lundi et mardi.

Les militants Guy Marius Sagna et Assane Diouf ont été interpellés lundi soir. Clédor Sène, lui, a été arrêté tôt ce mardi matin. La police s’était positionnée dès la veille devant son domicile. M. Sène est en ce moment entendu à la direction des affaires criminelles (DIC), qui est également à l’origine des interpellations de Guy Marius Sagna et Assane Diouf. Ces deux derniers sont accusés de menaces de troubles à l’ordre et d’actes de nature à compromettre la sécurité publique.

Aucun motif officiel n’a encore été communiqué pour justifier l’interpellation de Clédor Sène. Mais selon son avocat, il a sans doute été arrêté en raison de la diffusion d’un enregistrement audio. « Nous savons de source sûre qu’un audio avait fuité sur WhatsApp. Cet audio, Monsieur Clédor Sène en revendique la paternité, il l’assume. Or dans cet audio, on pense qu’il y a eu des idées subversives pour promettre de créer des troubles, de susciter en quelque sorte la chienlit les jours à venir, des [idées] très anciennes. Ils ont certainement été arrêtés pour cela », a déclaré à RFI Maître Cheikh Khoureyssi Ba.

Toujours selon l’avocat, Clédor Sène tient aujourd’hui « à dire sa part de vérité » pour blanchir « Assane Diouf et Monsieur Guy Marius Sagna qui, selon lui, sont absolument étrangers à cette affaire ».

Ces arrestations interviennent dans un contexte politique extrêmement tendu. Une commission doit prochainement statuer sur la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko.