Sénégal : la tragédie de l'émigration clandestine vers les Canaries

·1 min de lecture

L'émigration en direction de l'archipel espagnol est en pleine recrudescence. Selon l'Organisation internationale des migrations, plus de 500 décès ont été enregistrés depuis début octobre au large des côtes ouest-africaines. Parmi eux se trouvent de nombreux Sénégalais qui ont péri en tentant de rejoindre l'Europe à bord de pirogues. Leurs proches témoignent.

Dans la ville côtière de M'bour, située au sud de Dakar, la famille Cissé ressent une tristesse infinie. Elle déplore la mort de Daouda, âgé de 18 ans, qui a perdu la vie début novembre en tentant de rejoindre l'archipel espagnol des Canaries à bord d'une pirogue. Sa mère Coumba Fleur est inconsolable.

Malgré les dangers que représente cette traversée, de plus en plus de candidats et candidates tentent de partir des côtes sénégalaises dans le but d'échapper à la crise économique causée par le Covid-19.