Sénégal : quel rôle pour Ousmane Sonko auprès du futur président Bassirou Diomaye Faye ?

Bassirou Diomaye Faye, qui deviendra officiellement mardi le plus jeune président du Sénégal, compte conserver le précieux soutien de son mentor Ousmane Sonko, pour qui il a fait office de candidat de substitution. Comment les deux hommes vont-ils travailler de concert et avec quelle marge de manœuvre ? Éléments de réponse.

L’image a suscité un torrent de réactions : Bassirou Diomaye Faye, Ousmane Sonko et Macky Sall réunis au palais de la République. Jeudi 28 mars, le futur président du Sénégal, accompagné de son mentor, a rencontré le chef de l’État sortant pour une "réunion de travail" très médiatisée. Un préambule à la passation de pouvoir qui aura lieu mardi 2 avril, date de la fin de mandat de Macky Sall.

Cette rencontre est symbolique à plus d’un titre. Elle envoie tout d’abord un message d’apaisement après trois années d’un féroce affrontement entre le camp présidentiel et les représentants du Pastef (Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l'éthique et la fraternité), dissous par les autorités en juillet dernier. Aussi et surtout, la présence d’Ousmane Sonko, chef de file de l’opposition empêché de se présenter à la présidentielle, rappelle, si cela était encore nécessaire, que la victoire de Bassirou Diomaye Faye n’est pas celle d’un seul homme.

"Ousmane Sonko ne compte pas gouverner à la place du futur président mais il ne va évidemment pas rester en retrait, car nous devons maintenir l’engouement populaire autour de notre projet", affirme un proche conseiller de Bassirou Diomaye Faye.

"Diomaye, c'est Ousmane"


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Au Sénégal, le Conseil constitutionnel proclame Bassirou Diomaye Faye président élu
Au Sénégal, le président Macky Sall reçoit Bassirou Diomaye Faye et Ousmane Sonko
Sénégal : comment expliquer la victoire de Bassirou Diomaye Faye dès le premier tour ?