Sénégal: il rêvait de foot et d'Europe et meurt en mer, son père interpellé

·2 min de lecture

Un Sénégalais de 15 ans est mort en mer après s'être embarqué sur une pirogue à destination de l'Europe. Il rêvait de jouer dans un club de foot européen. 

La gendarmerie sénégalaise a placé en garde à vue le père d'un enfant de 15 ans mort en mer après s'être embarqué sur une pirogue à destination de l'Europe où il rêvait d'apprendre le métier de footballeur, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier. Son père, dont l'identité n'a pas été communiquée, avait remis 250.000 FCFA (environ 380 euros) à un passeur qui devait l'emmener clandestinement en Espagne, d'où un autre correspondant devait l'acheminer en Italie pour qu'il s'y inscrive dans un centre de formation, selon la même source.

L'adolescent était inscrit dans un centre de formation à Saly, une station balnéaire proche de Dakar. Le sort de Doudou, son surnom, a retenu l'attention au moment où l'émigration sénégalaise et les pertes humaines qu'elles cause suscitent un vif émoi dans le pays et des initiatives sur les réseaux sociaux pour l'endiguer.

"Des problèmes pour manger"

Mi-octobre, l'enfant a pris place avec d'autres candidats au départ dans une embarcation pour l'Espagne via l'Atlantique. Mais il "est mort après avoir eu des problèmes pour manger" au cours de la traversée, a dit à l'AFP cette source proche du dossier, sans donner plus de précisions sur la cause et les circonstances du décès. L'enfant est tombé malade, a succombé et son corps a été jeté en mer, dit la presse locale.

"Le père a été arrêté et placé en garde mardi par la gendarmerie de Mbour (près de Saly) pour homicide involontaire et complicité de trafic de migrants", a ajouté la même source.

Des dizaines de Sénégalais sont morts ces dernières semaines en mer dans des accidents de pirogue alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Europe par l'archipel espagnol des Canaries, malgré les dangers du périple, selon l'Organisation internationale(...)


Lire la suite sur Paris Match