Sénégal: le Premier ministre Ousmane Sonko annonce des mesures pour soutenir l'agriculture

Au Sénégal, le Premier ministre Ousmane Sonko a annoncé de premières mesures concrètes lors d’un conseil interministériel dédié à la campagne agricole 2024-2025. Au total, 23 mesures ont été prises afin de faire de l’agriculture « le levier essentiel du développement économique » et « le principal moteur de la croissance économique ».

Avec notre correspondante à Dakar, Théa Ollivier

Un mois après sa nomination en tant que Premier ministre, Ousmane Sonko a déroulé la feuille de route pour la prochaine campagne agricole, alors que ce secteur clé représente environ 15% du PIB, selon la Banque mondiale.

Le chef du gouvernement a demandé au ministre de l’Agriculture, Mabouba Diagne, de « prendre les mesures nécessaires pour solder la dette de l’État vis-à-vis des opérateurs » concernant les engrais, produits phytosanitaires et semences.

Il l’a ensuite appelé à prendre toutes les dispositions « pour le démarrage effectif de la distribution des intrants […] dans les plus brefs délais ». « J’engage M. le ministre chargé de l’Agriculture a assuré la mise en place des intrants dans des conditions de strictes transparences auprès des réels ayant droits en veillant à identifier et à sanctionner tout détournement », a-t-il déclaré.

Une « cellule logistique militaire » du ministère des Forces armées sera créée pour contribuer à la distribution des intrants agricoles.


Lire la suite sur RFI