Sénégal : le président veut rétablir le poste de Premier ministre

·1 min de lecture
Le président Macky Sall connaît parfaitement les rouages administratifs et gouvernementaux, pour avoir été Premier ministre sous Abdoulaye Wade.
Le président Macky Sall connaît parfaitement les rouages administratifs et gouvernementaux, pour avoir été Premier ministre sous Abdoulaye Wade.

« Quand on aspire à l?émergence et qu?on est tenu par l?impératif du résultat, l?urgence des tâches à accomplir requiert de la diligence dans le travail. Ce qui doit être fait aujourd?hui ne peut être remis à demain. Voilà le cap que j?entends fixer aux équipes qui m?accompagneront dans ce nouvel élan de réformes transformatives », c?est par ces mots que le président sénégalais Macky Sall justifiait sa volonté de se passer de Premier ministre, au lendemain de sa réélection (avec 58,26 %) pour un deuxième mandat, en février 2019. Objectif affiché : gagner en efficacité. Dans un contexte de protestations et à la surprise générale, cette réforme controversée avait été aussitôt entérinée par l?Assemblée nationale, au grand dam des détracteurs du président.

Un peu plus de deux ans plus tard, le chef de l?État est en passe de faire le chemin inverse. Mercredi 24 novembre, le Conseil des ministres a indiqué dans un communiqué avoir adopté un projet de révision de la Constitution visant à rétablir le poste. Cette révision réintroduira la responsabilité du gouvernement devant l?Assemblée nationale, supprimée en même temps que le poste de Premier ministre en 2019, et restituera le pouvoir présidentiel de dissoudre l?Assemblée nationale, a indiqué le conseil des ministres.

À LIRE AUSSISénégal : « Il n?y a pas lieu pour la coalition au pouvoir de se réjouir pour 2019 »

Rétropédalage

Le texte sera soumis suivant une procédure d?urgence à partir du 30 novembre à l?Assemblée [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles