Sénégal: Macky Sall forme un gouvernement d'ouverture et «de combat»

·1 min de lecture

Au Sénégal, la composition gouvernementale attendue depuis quatre jours a enfin été dévoilée ce dimanche après-midi.

Avec notre correspondante à Dakar, Théa Ollivier

C'est un nouveau gouvernement « d’ouverture et d’unité » qui a été dévoilé ce dimanche au Sénégal. Un gouvernement qui se veut rajeuni, avec l’entrée de plusieurs membres de l’opposition « dans la dynamique du consensus issu du dialogue politique » lancé suite à la réélection de Macky Sall en février 2019.

Sept nouvelles personnalités font leur entrée dans ce « gouvernement de combat et de résultats » composé de 33 ministres et quatre secrétaires d’Etat. Parmi eux, des membres de l’opposition comme Oumar Sarr, ancien cadre du Parti démocratique sénégalais (PDS) d’Abdoulaye Wade. Il a été nommé ministre des Mines et de la Géologie.

Idrissa Seck troisième personnalité de l'Etat

Mais la surprise vient surtout de la nomination d’Idrissa Seck à la présidence du Conseil économique social et environnemental. Le chef du parti d’opposition Rewmi, arrivé deuxième à la présidentielle de 2019, devient alors la troisième personnalité de l’Etat. Plusieurs poids lourds du parti présidentiel l’APR n’ont pas été reconduits, comme Amadou Ba, ancien ministre des Affaires étrangères, et Aly Ngouille Ndiaye, ex-ministre de l’Intérieur

La grande nouveauté vient de la création d’un ministère de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel, afin de répondre au développement national dans le contexte post-Covid19. La nouvelle équipe gouvernementale se retrouvera mercredi prochain en Conseil des ministres.