Sénégal : l'opposition dénonce une répression de la part du pouvoir

Les Sénégalais élisent dimanche leurs députés lors de législatives ayant valeur de test avant la présidentielle de février 2024, un scrutin que l'opposition veut mettre à profit pour imposer une cohabitation au président Macky Sall et freiner les intentions qu'elle lui prête de vouloir faire un troisième mandat.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles