Sénégal: la liaison maritime entre Dakar et la Casamance devrait être imminente

Au Sénégal, la liaison maritime entre Dakar et la Casamance devrait reprendre d’ici la fête de l’Aïd après plus de neuf mois d’arrêt, selon des responsables. Les rotations avaient été arrêtées au lendemain des violentes émeutes de début juin. La région, très enclavée, se sentait encore plus coupée du reste du pays et, depuis plusieurs mois, les acteurs économiques dénoncent cette suspension.

Avec notre correspondante à Dakar, Juliette Dubois

« Tous ceux qui veulent se rendre en Casamance pour la fête de la korité pourront emprunter Aline Sitoe Diatta et toute la flotte disponible ». C’est une promesse du directeur du port de Dakar et la reprise devrait donc être imminente, d’ici au 10 ou au 11 avril. Selon lui et la société d’exploitation Cosama, toutes les conditions sont réunies pour redémarrer les rotations maritimes. Un bateau est arrivé dimanche 31 mars à Ziguinchor pour un trajet test de sûreté, nécessaire après plus de neuf mois d’arrêt.

À l’embouchure du fleuve Casamance, plusieurs zones étaient à risque d’ensablement mais les corrections ont été faites, selon les autorités.

La navigation avait été arrêtée, suite aux manifestations qui ont secoué le Sénégal lors de la condamnation de l’opposant et maire de Ziguinchor, Ousmane Sonko, en juin 2023. Les autorités avaient avancé des raisons sécuritaires.


Lire la suite sur RFI