Sénégal: lancement de la coalition formée autour du parti de l’ex-président Wade

·1 min de lecture

Au Sénégal, le lancement officiel de la coalition « Wallu Sénégal » (« Sauver le Sénégal ») a eu lieu vendredi 8 octobre. Une nouvelle coalition formée autour du Parti démocratique sénégalais de l’ancien président Abdoulaye Wade. Elle promet de présenter des listes dans tous les départements, villes et communes du pays en vue des élections locales du 23 janvier 2022. Elle fera face à une autre coalition de l’opposition, et à celle de la majorité au pouvoir.

Avec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac

Un épi de mil jaune sur fond bleu : le logo de la nouvelle coalition « Wallu Sénégal » reprend le symbole et les couleurs de celui du Parti démocratique sénégalais (PDS). Autour de lui: le Congrès de la renaissance démocratique, la coalition Jotna, l’AJ/PADS de Mamadou Diop Decroix, et la Convergence démocratique « Bokk Guiss Guiss ».

Les mots d’ordre: « expérience et compétence ». Pape Sarr est le coordonnateur de la commission communication, dans sa déclaration, il vise le chef de l’État sénégalais. « Le président Macky Sall a mis l’ensemble des institutions de la République, notamment l’Assemblée nationale, la justice, au service des intérêts clientélistes de sa coalition. L’objectif est de préparer la manipulation de la Constitution pour un 3ème mandat. Face au grand risque de déflagration qui menace l’équilibre de notre nation, des patriotes ont retenu de regrouper leurs forces ».

L’opposition se lance donc en ordre dispersé dans la bataille des locales après le lancement de la coalition « Yewwi Askan Wi » autour d’Ousmane Sonko et Khalifa Sall début septembre, et face à la coalition au pouvoir Benno Bokk Yakaar. Mais « Wallu Sénégal » reste « ouverte à tous » selon ses responsables.

La cérémonie de vendredi a aussi été l’occasion pour de nombreux militants du PDS d’appeler au retour de Karim Wade, le fils de l’ancien président en exil au Qatar.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles