Législatives au Sénégal: le Conseil constitutionnel tranche après les recours déposés par l’opposition

Le Sénégal vit un intense débat autour de la validité de certaines listes en vue des élections législatives du 31 juillet. Le Conseil constitutionnel a publié ses décisions ce mardi matin après des recours déposés par l’opposition.

Avec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac

Le Conseil Constitutionnel autorise notamment la coalition d’opposition Yewwi Askan Wi à modifier sa liste pour le département de Dakar. Cette liste avait été invalidée par la Direction Générale des Élections. Motif : non-respect de la parité. Ce qui avait provoqué la colère du maire de Dakar, Barthélémy Dias, également tête de liste dans le département… Selon les sages du Conseil constitutionnel, la coalition Yewwi Askan Wi peut bel et bien « retirer et substituer » des candidats. Un soulagement pour la coalition.

Une autre décision a été publiée ce mardi matin, cette fois concernant la liste de la coalition de la majorité Benno Bokk Yakaar, qui avait déposé plus de parrainages que le nombre requis par la loi. L’opposition avait saisi le Conseil pour faire invalider cette liste. Mais selon l’institution, ces recours sont « irrecevables ». Deux décisions qui vont dans le sens de l’« apaisement », selon le défenseur des droits humains Alioune Tine, du think tank Afrikajom center.


Lire la suite

Lire aussi:
Sénégal: deux députés de la majorité condamnés pour trafic de faux passeports
Les coalitions Wallu Sénégal et Yewwi Askan Wi s'unissent pour les législatives
Sénégal: remous au sein de la coalition Yewwi Askan Wi en vue des législatives

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles