Sénégal: jour J pour Bassirou Diomaye Faye, à l’aube de grands défis pour le pays

Au Sénégal, alors que le plus jeune président de l’histoire du pays, Bassirou Diomaye Faye, 44 ans, doit être investi aujourd’hui, les attentes des Sénégalais sont nombreuses. Porté à la présidence par le désir de changement de 54,3% des électeurs qui l’ont élu dès le premier tour, il fera face dès son investiture à des défis considérables. Quelles seront ses priorités et comment va-t-il procéder ?

Le plus jeune président du Sénégal, le panafricaniste de gauche Bassirou Diomaye Faye, élu sur la promesse de rupture avec le système en place, prête serment mardi 2 avril après une ascension éclair, faisant face à des défis aussi considérables que les espoirs placés en lui. Jamais élu auparavant, il devient à 44 ans le cinquième président du pays ouest-africain depuis l'indépendance en 1960.

La cérémonie d'investiture est prévue en fin de matinée à Diamniadio, près de Dakar. Bassirou Diomaye Faye succède pour cinq ans à Macky Sall, 62 ans, qui a dirigé le pays de 18 millions d'habitants pendant douze années et maintenu des relations fortes avec l'Occident et la France. Plusieurs chefs d'État, dont des représentants des juntes militaires du Sahel, sont attendus (lire encadré ci-dessous).

La passation de pouvoirs entre MM. Sall et Faye aura lieu ensuite au palais présidentiel à Dakar.


Lire la suite sur RFI