Sénégal : ces initiatives citoyennes qui défendent l’État de droit

Par Clémence Cluzel, à Dakar
·1 min de lecture
Parmi les initiatives citoyennes mises en œuvre par les jeunes Sénégalais, il y a le don du sang.
Parmi les initiatives citoyennes mises en œuvre par les jeunes Sénégalais, il y a le don du sang.

Parallèlement aux manifestations liées à l'affaire Sonko* et après que celles-ci se sont interrompues, une multitude d'initiatives a émergé, tantôt pour mobiliser en diffusant des informations sur la situation du pays et ainsi alerter au-delà des frontières sénégalaises, tantôt pour appeler à des actions citoyennes d'entraide. Pour ce faire, les réseaux sociaux ont été pris d'assaut autant par les Sénégalais au pays que ceux de la diaspora.

Le rôle crucial des réseaux sociaux

Pape Demba Dione n'en est pas à son premier coup d'essai. Le jeune homme était déjà à l'origine en novembre dernier du hashtag #SenegalEnDeuil en hommage aux nombreux Sénégalais décédés en mer après avoir pris la pirogue à destination de l'Europe. « Mes amis disent qu'à chaque fois qu'il y a un événement majeur, je crée un hashtag ! » s'amuse celui qui est à l'origine du hashtag #FreeSenegal, un mot-clé devenu viral et qui a dépassé les 2 millions de messages sur Twitter. Posté dès les premières manifestations et rapidement partagé, le hashtag, conçu dans l'idée de servir de caisse de résonance pour dénoncer les maux de la société sénégalaise, mais aussi pour répertorier les solutions à ceux-ci, est devenu un mot de ralliement au plus fort des événements. « Il appartient au peuple sénégalais avant tout, c'est la communauté qui a amplifié le message en le repartageant. Je ne suis qu'un intermédiaire », insiste-t-il avant de souligner qu'il ne s'agit « ni d'un mouvement ni d'une initiativ [...] Lire la suite