Sénégal: Eumeu Sène-Lac 2, une grande affiche pour lancer la saison de lutte

·2 min de lecture

Un an après l’arrêt brutal de la saison pour cause de Covid-19, la lutte sénégalaise reprend ses droits ce 4 avril, jour de célébration de l’indépendance du pays. Une relance royale avec un combat de ténors : Eumeu Sène-Lac de Guiers 2.

La saison de lutte sénégalaise a officiellement démarré le 1er mars, mais c’est véritablement ce dimanche 4 avril que le coup d’envoi va être donné avec l’alléchant combat entre Eumeu Sène et Lacs de Guiers 2. L’attente fut longue pour les amateurs de lutte avec frappe, sevrés de combats et des grosses affiches qui avaient l’habitude de se tenir à la fin du mois de juillet. Le Covid-19 est passé par là et le seul évènement à commenter pendant ce temps de disette fut le départ en novembre dernier d’Alioune Sarr, président du Comité national de gestion (CNG) de la lutte, après 26 ans de règne.

Place à l’arène désormais avec Eumeu-Lac 2, déjà surnommé « l’acte 3 », car c’est la troisième fois que ces deux ténors de la lutte sénégalaise avec frappe se retrouvent. Le premier face-à-face en février 2010 avait fini sur un match nul qui fut non moins grandiose puisqu’il a laissé aux fans le souvenir impérissable d’un grand combat. Le deuxième, en 2012, plus terne et tactique, sera remporté par Eumeu Sène.

Le public admis

Pour cet « acte 3 », monté par l’incontournable promoteur Gaston Mbengue, le « Don king » sénégalais, l’enjeu est plus sur les épaules de Lac de Guiers 2. Le lutteur de l’écurie Walo est aujourd’hui le seul lutteur de sa génération qui n’a pas encore donné raison aux prédictions qui le voyaient être couronné au moins une fois « roi des arènes ». À cela s’ajoute l’esprit de revanche face à Eumeu Sène qui lui avait infligé le premier revers de sa carrière.

Pour Abdoulaye Dembélé, journaliste au quotidien Sunu lambnotre lutte » en wolof), Lac de Guiers 2 devrait montrer un tout autre visage face au lutteur de Pikine. « Lac de Guiers est connu, à juste titre, comme étant un lutteur défensif. Mais je pense que pour ce combat, il va changer de stratégie et attaquer Eumeu Sène. Sinon, pourquoi s’attacher les services d’un champion du monde de karaté [Mamadou Ali Ndiaye] ? »

Pour Eumeu Sène, dépossédé de sa couronne de roi des arènes par Modou Lô lors de son dernier combat, l’enjeu est de ne pas essuyer un second revers de suite qui pourrait l’obliger à affronter les lutteurs espoirs.

Le public pourra être présent pour cette affiche depuis que la fin de l’état d’urgence sanitaire a été décrété le 19 mars dernier au Sénégal. L’arène nationale, qui compte 50 000 places, ne pourra recevoir cependant qu’un maximum de 25 000 fans à cause des mesures barrières. Autant dire que les places vont coûter cher.