Publicité

Sénégal: les deux anciens présidents Abdou Diouf et Abdoulaye Wade appellent à l'apaisement

Alors que la contestation gronde depuis l’annonce du report de la présidentielle par Macky Sall - trois personnes tuées depuis vendredi dans le cadre de manifestations contre ce report - ses deux prédécesseurs interpellent le chef de l'État et la jeunesse sénégalaise dans une déclaration conjointe signée. Ce mardi, la société civile est appelée à une marche silencieuse à Dakar. Marche non-autorisée par le Préfet de la capitale. Motif invoqué: perturbation de la circulation.

Avec notre correspondante à Dakar, Léa-Lisa Westerhoff

C’est en tant qu’anciens présidents et « pères de la démocratie sénégalaise » qu’Abdou Diouf et Abdoulaye Wade disent vouloir s’adresser à leurs concitoyens. Pour appeler au dialogue d’abord. Nous avons su « discuter » et « dialoguer » pour « mettre un terme à nos différends et aux crises politiques » affirment les deux ex-chefs d’État. Et d’ajouter : « vous n’avez pas le droit de faire moins que nous. »

Abdou Diouf et Abdoulaye Wade disent s’être également longuement entretenus au téléphone avec le président Macky Sall, qui a réaffirmé son engagement à ne pas briguer de troisième mandat, disent-ils.

Les deux anciens présidents appellent enfin la jeunesse à « cesser les violences », tout en disant comprendre leur désarroi et leurs frustrations.


Lire la suite sur RFI