Sénégal: un défilé de mode contre la stigmatisation des personnes albinos ou atteintes de vitiligo

Au Sénégal, une collection de mode a spécialement été conçue dans le cadre d’une campagne contre la stigmatisation des personnes atteintes d’albinisme ou de vitiligo. Un défilé inclusif avec des mannequins professionnels ou non, afin de montrer fièrement les différences, sans se victimiser, pour faire changer le regard des spectateurs. Reportage.

Avec notre correspondante à Dakar, Théa Ollivier

Sous les arbres du parc de Hann, une vingtaine de mannequins aux teintes de peaux variées défilent. Robe aux motifs léopard, immense chapeau de paille, vestes zébrées. Ils portent les pièces de la nouvelle collection de la marque Romzy. Un défilé qui a marqué l’une des spectatrices, Meriem Djelassi.

« J’ai beaucoup aimé l’émotion qu’il y a autour, le choix des mannequins qui est un peu différent, qui apporte du cachet, parce que ce ne sont pas juste des mannequins, ce sont des personnes avec une histoire », estime-t-elle.

« Je voudrais d’abord m’accepter moi-même »

Parmi les mannequins non-professionnels, il y a Jorlaine Oden Minko. La jeune femme de 19 ans, dont la peau est recouverte de taches blanches, est atteinte de vitiligo. Pour elle, ce premier défilé est un moyen de prendre confiance en elle.

« Même si on est devant des gens et qu’on défile, ça me permet de plus me mettre en avant et accepter ce que j’ai, même si je suis différente des autres. De base, quand j’étais petite, c’était quelque peu difficile, mais avant de vouloir que les autres puissent m’accepter, je voudrais d’abord m’accepter moi-même », explique Jorlaine.

Selon l’Association nationale des albinos du Sénégal (ANAS), plus de 10 000 albinos ont été recensées dans le pays.


Lire la suite sur RFI