Sénégal: décès de l’éminent historien Iba Der Thiam

·1 min de lecture

Le célèbre intellectuel sénégalais Iba Der Thiam est décédé samedi 31 octobre, dans la soirée, à l’Hôpital principal de Dakar, à l’âge de 83 ans. Professeur agrégé d’histoire, syndicaliste, parlementaire et homme politique, il a marqué le Sénégal et l’Afrique par ses écrits et par sa contribution à la vie démocratique de son pays. Le président Macky Sall a présenté ses condoléances pour cet « historien de notoriété mondiale » et « figure capitale du Sénégal contemporain ».

Avec notre correspondante à Dakar, Théa Ollivier

Les hommages se multiplient ce dimanche matin, en mémoire d’Iba Der Thiam, éminent historien sénégalais décédé à Dakar.

Cet enseignant à l’université Cheikh Anta Diop a marqué le Sénégal par ses nombreux ouvrages, notamment sur le syndicalisme.

Membre du comité de l’Unesco chargé de rédiger l’Histoire de l’Afrique, il a aussi été coordonateur de L’Histoire générale du Sénégal à partir de 2013. Ce projet scientifique avait pour objectif de réécrire l’Histoire sénégalaise qui jusqu’à présent reflétait la vision coloniale française.

Mais Iba Der Thiam est aussi connu pour son rôle politique. Leader syndical pendant près de 20 ans, il a aussi été ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur de 1983 à 1988.

Fondateur du parti politique Convention des démocrates et des patriotes en 1992, il a également été député puis vice-président de l’Assemblée nationale. Entretemps, il s’est présenté à l'élection présidentielle de 2 000 qu’il perd au premier tour.

Impliqué dans la vie politique, d’abord proche des anciens président Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, puis de l’actuel chef de l’État Macky Sall, il a continué, en parallèle, à former des générations d’historiens.