Publicité

Sénégal: Bassirou et Sonko lancent leur campagne dans le fief de Ziguinchor

Au Sénégal, on s’achemine vers la dernière semaine de campagne avant le premier tour de l’élection présidentielle, le dimanche 24 mars prochain. Les candidats sillonnent le pays. Ousmane Sonko et son candidat, Bassirou Diomaye Faye, sont en Casamance, dans le fief de l’opposant, samedi 16 mars. C’est leur premier déplacement depuis leur libération de prison, mercredi soir.

Avec notre correspondante à Dakar, Juliette Dubois

Le Premier ministre, Amadou Ba, a fait route avec sa caravane entre Matam, Bakel et Tambacounda, à l’intérieur du pays, où l’électorat vote traditionnellement pour la majorité. Il est passé par la frontière malienne, où il a évoqué les questions sécuritaires, se présentant comme le candidat de la stabilité. Aliou Mamadou Dia, le candidat du PUR, était lui aussi dans la région orientale, à Bakel, où il a promis le désenclavement de cette région isolée et de meilleures infrastructures de base.

À Thiès, Malick Gakou a évoqué de son côté le potentiel industriel de la ville, gâché selon lui par un important chômage des jeunes. Idrissa Seck, arrivé deuxième à la dernière élection, sillonnait lui la banlieue de Dakar, où a été aussi vu Déthié Fall, tandis qu'Anta Babacar Ngom était à Mbacké. Khalifa Sall a couvert Kaolack, dans le centre du pays, avant de rallier la Casamance.

Sonko et Bassirou accueillis chaleureusement à Ziguinchor

De nombreux partisans les attendaient dès la sortie de l’avion à Cap Skirring, en musique, puis sur la route jusqu’à la capitale régionale Ziguinchor, ville dont Ousmane Sonko est maire, avec des arrêts prévus à Oussouye et Elinkine.


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
Présidentielle au Sénégal: sept candidats présentent leurs mesures emblématiques