Au Sénégal, le Conseil constitutionnel proclame Bassirou Diomaye Faye président élu

Bassirou Diomaye Faye a largement remporté la présidentielle sénégalaise dès le premier tour du 24 mars avec 54,28 % des voix, loin devant le candidat du pouvoir Amadou Ba (35,79 %), selon les résultats définitifs proclamés vendredi par le Conseil constitutionnel.

C’est désormais officiel : l'opposant sénégalais Bassirou Diomaye Faye est président élu du Sénégal. Avec 54,28 % des voix au premier tour du scrutin du 24 mars, il devance largement le dauphin de Macky Sall, Amadou Ba (35,79 %), selon les résultats définitifs proclamés vendredi par le Conseil constitutionnel.

"Monsieur Bassirou Diomaye Diakhar Faye est élu président de la République du Sénégal", indique un arrêt du Conseil confirmant les chiffres provisoires annoncés mercredi par la justice.

Le Conseil "n'a été saisi d'aucune contestation" de la part des 19 candidats dont le troisième, Aliou Mamadou Dia, recueille 2,8 % des suffrages.

Bassirou Diomaye Faye prêtera serment mardi en fin de matinée dans la ville nouvelle de Diamniadio, a indiqué la présidence. La passation de pouvoir avec son prédécesseur Macky Sall est ensuite prévue au palais présidentiel à Dakar.

Le président français Emmanuel Macron a exprimé vendredi au président élu sa "volonté de poursuivre et d'intensifier le partenariat entre le Sénégal et la France", lors de leur premier entretien téléphonique depuis le scrutin de dimanche.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Mamadou Diouf : "L’élection de Bassirou Diomaye Faye au Sénégal est presque une révolution"
Au Sénégal, Bassirou Diomaye Faye élu dès le premier tour : un coup de tonnerre
Sénégal : l'Union africaine "félicite chaleureusement" le président Faye pour sa victoire