Publicité

Sénégal: Bassirou Diomaye Faye a prêté serment et devient le cinquième président du pays

Bassirou Diomaye Faye a prêté serment ce 2 avril 2024 à Diamniadio, près de Dakar. Il est devenu le cinquième président de l’histoire du Sénégal. Il succède à Macky Sall, chef de l’État de 2012 à 2024.

Au Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, qui était il y a un peu plus de deux semaines encore un candidat de l’opposition en prison ainsi que le candidat de substitution d’Ousmane Sonko – leader des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l'éthique et la fraternité (Pastef) – et qui a été élu dès le premier tour de la présidentielle du 24 mars 2024, vient donc d’être investi cinquième et plus jeune président de l’histoire de son pays.

« Devant Dieu et devant la Nation sénégalaise, je jure de remplir fidèlement la charge de président de la République du Sénégal, d'observer comme de faire observer scrupuleusement les dispositions de la Constitution et des lois », a-t-il déclaré, la main droite levée, devant des centaines d'officiels sénégalais et huit chefs d'État africains au Centre des expositions de la ville nouvelle de Diamniadio, près de Dakar.

Bassirou Diomaye Faye a prononcé son discours d'investiture sous un tonnerre d'applaudissements.

Mais cette première allocution était aussi l’occasion de lancer un appel à ses pairs africains. Huit chefs d’État avaient fait le déplacement, parmi lesquels le président de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, le nigérian Bola Ahmed Tinubu, mais aussi le président de Mauritanie, de Gambie, de Guinée-Bissau et de Guinée Conakry. Quatorze pays africains en tout étaient représentés.


Lire la suite sur RFI