Sénégal: pour Aminata Touré, l'élection d'Amadou Mame Diop au perchoir est une «injustice»

« Ayons le courage de dire ''non'' quand c'est la préférence familiale qui passe avant le mérite. » L'ex-Première ministre du Sénégal ne mâche pas ses mots, au lendemain de l'élection d'Amadou Mame Diop à la présidence de l'Assemblée nationale.

L'élection d'Amadou Mame Diop, de la coalition au pouvoir, au poste de président de l'Assemblée nationale, ce lundi 12 septembre, s'est déroulée de façon houleuse, à Dakar. L'opposition avait boycotté le vote, après une rentrée parlementaire qui a tourné à la foire d'empoigne.

« Je serai le président de tous les députés », a affirmé en soirée Amadou Mame Diop, tout juste élu au perchoir, avec une voix calme, malgré le pugilat dans l'Hémicycle. « Vous n'êtes pas notre président ! », a de son côté lancé un membre de l'opposition.

La candidature de ce député-maire a été une surprise. Notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac, explique que personne n'avait prédit ce choix du président Macky Sall, avant l'annonce de son nom dans la matinée de lundi.

Natif de Saint-Louis, pharmacien de profession, Amadou Mame Diop a rejoint l'APR, le parti présidentiel, dès sa création en 2008. Élu député en 2012 sur la liste départementale de la majorité à Dagana, il prend la mairie de Richard-Toll en 2014, avant d'être réélu à l'Assemblée en 2017.

Il présidait depuis 2020 la Commission de comptabilité et de contrôle. Il avait également été nommé, en avril 2021, à la tête de la SAPCO, la Société d'aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal.

« J'estime que le critère de sélection n'était pas objectif »

« Je considère qu'il n'a pas été juste, ça, c'est clair »


Lire la suite sur RFI