Sénégal: 11 bébés meurent dans un nouveau drame à l'hôpital

REUTERS/Zohra Bensemra

Onze bébés ont péri mercredi soir dans un incendie apparemment accidentel à l'hôpital de Tivaouane (ouest).

Onze bébés ont péri mercredi soir dans un incendie apparemment accidentel à l'hôpital de Tivaouane (ouest), dernier drame en date à mettre en lumière les graves carences du système de santé sénégalais. Le drame a causé la consternation et amplifié l'exaspération devant la répétition de tels chocs dans ce pays pauvre. Le sinistre a été causé par un court-circuit dans l'unité néo-natale de l'hôpital Abdoul Aziz Sy Dabakh où se trouvaient les nouveau-nés, a dit le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr cité par la presse.

L'unité a une capacité de 13 bébés; "Au moment de l'incendie il y en avait 11, que les infirmières n'ont pas pu sauver", a-t-il dit. "Trois bébés ont été sauvés", a contredit pour sa part le maire de Tivaouane, Demba Diop. L'incendie a été causé par "un court-circuit et le feu s'est propagé très vite", a dit M. Diop, également député connu sous le nom de Diop Sy. "Mon fils a été baptisé hier, il n'a que que neuf jours. La maternité était pleine et je pense qu'il n'y a pas de survivants", a dit dans la nuit une mère non-identifiée au site d'information Dakaractu.

Les personnalités se sont succédé sur place dans la nuit. Le président Macky Sall, en déplacement à l'étranger, a dépêché son ministre de l'Intérieur Antoine Diome. La cité d'environ 40.000 habitants est le fief des Tidianes, l'une des importantes confréries musulmanes qui jouent un rôle social essentiel au Sénégal, et son chef a lui aussi envoyé son représentant sur place. "Je viens d'apprendre avec douleur et consternation le décès de 11 nouveau-nés dans l'incendie survenu au service de néonatalogie de l'hôpital" de Tivaouane, a tweeté le président Macky Sall.

"Coeur plus que brisé"

"A leurs mamans et à leurs familles, j'exprime ma profonde(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles