Sénégal : émeutes meurtrières à Dakar

Depuis trois jours, des scènes d’émeutes et de pillage ont lieu dans les rues de Dakar au Sénégal. Ce sont des violences rares dans un pays réputé comme le plus stable d’Afrique. Quatre manifestants sont morts. Le cri de ralliement des émeutiers : "libérez Sonko". Ousmane Sonko est un ancien candidat à la présidentielle. Il a été arrêté il y a trois jours pour “troubles à l’ordre public”. Une arrestation qui a mis le feu aux poudres Le mercredi 3 mars, Ousmane Sonko se rendait au tribunal. Il avait été convoqué pour des accusations de viol. Accompagné par une foule de partisans, il été placé en garde à vue. Son arrestation a mis le feu aux poudres. Mais entre la crise sanitaire et économique, les problèmes sont plus profonds. La France étant considérée comme un soutien du président sénégalais, les émeutiers s’en sont pris à des symboles français.