Publicité

Sénégal : échauffourées et slogans anti Macky Sall à Dakar

La police sénégalaise a bloqué vendredi la place de la Nation, à Dakar, où une manifestation non-autorisée contre le report de la présidentielle était prévue. Les manifestants se sont éparpillés dans les rues avoisinantes où des échauffourées ont éclaté avec les forces de l’ordre.

Des rambardes rouges encadrent la place de la Nation dans la capitale sénégalaise. Derrière, plusieurs blindés de la police et des hommes en képi montent la garde.

C'est ici que se sont donné rendez-vous sur les réseaux sociaux, vendredi 9 février, les Sénégalais souhaitant protester contre le report de la présidentielle. Interrompue par le président Macky Sall, le scrutin prévu le 25 février a été décalé au 15 décembre prochain par l’Assemblée nationale.

"Nous avons fermé à 10 h par précaution", explique un professeur de l’école d’une rue adjacente. Ce vendredi, plusieurs autres établissements scolaires sont restés clos dans la capitale, en signe de protestation.

À 14 h 30, un flot se dirige vers les barricades. Il s'agit de la sortie de la prière. Des dizaines de personnes, tapis pliés à la main sont priés de faire demi-tour, forcés de prendre les petites rues pour rentrer chez eux.

Face à la place, un restaurant ferme ses rideaux de fer. "Il y a déjà eu plusieurs manifestations ici, en 2021 j’ai eu beaucoup de casse. Quand les policiers bloquent, des jeunes s'infiltrent et il y a des affrontements" explique le patron.

"Les droits de l’Homme c’est important au Sénégal"


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
À Dakar, les Sénégalais entre résignation et colère après le report de la présidentielle
Sénégal : la présidentielle a été reportée "dans le respect de la Constitution", selon le gouvernement
Sénégal : une manifestation contre le report de la présidentielle violemment dispersée