Le Sénégal à l’honneur du Fespaco 2021

·1 min de lecture

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) reprend du service, après une pause exceptionnelle de trois ans – un de plus qu’à l’accoutumée, pandémie oblige. Le Sénégal, invité d’honneur de cette nouvelle édition, présente 12 productions.

Le Burkina Faso, pays hôte du plus grand festival de cinéma d’Afrique, va tenter de remporter l’Étalon d’or de Yennenga avec le film "Les Trois Lascars". La statuette n’a pas été remportée par un réalisateur burkinabè depuis 1997.

Georges Brassens aurait eu 100 ans ce 22 octobre. L'artiste a sorti 14 albums et écrit 200 chansons dont des tubes qu’on fredonne encore aujourd’hui. Certains titres ont une histoire particulière, comme "Chanson pour l'Auvergnat", qui rend hommage à un couple qui l’accueillit en 1944 alors qu’il fuyait le service du travail obligatoire (STO) en Allemagne.

"Il traverse tout l'univers, aussi vite que la lumière" et ne fait qu'un avec Actarus : c’est Goldorak. Le "formidable robot" inventé par le mangaka Go Nagai reste populaire auprès de la génération qui le regardait à la télévision dans les années 1970 et 1980. Cinq Français ont imaginé la suite de ses aventures en bande dessinée.

Enfin, l'exposition "Yves Saint Laurent, les coulisses de la haute couture à Lyon" revisite les liens étroits que le couturier entretenait avec la capitale des Gaules. Plusieurs entreprises locales collaboraient ainsi avec sa maison de couture. À découvrir jusqu'au 5 décembre au musée Yves Saint Laurent.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles