Publicité

Séismes en Turquie et en Syrie : l’ONU et Damas ont échoué à venir en aide à la population syrienne

Le 6 février dernier, la Syrie et la Turquie ont été touchées par un séisme dévastateur et particulièrement meurtrier. Au total, ce sont plus de 51 000 personnes qui sont décédées des suites de cette catastrophe naturelle qui a aussi fait plus de 100 000 blessés. Même si le bilan a été beaucoup plus lourd du côté turc, la Syrie a dû faire face à des difficultés de logistique particulières lorsque les secours ont voulu venir en aide à la population locale. Une commission d’enquête internationale, mandatée par le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, a ainsi dénoncé, ce lundi, le rôle des Nations unies et du gouvernement de Damas qui ont, tous deux, échoué à venir en aide aux Syriens.

« Nous avons vu de nombreux actes héroïques de la part des Syriens eux-mêmes pour venir en aide aux victimes, mais nous sommes également témoins de l’échec total du gouvernement et de la communauté internationale, y compris des Nations unies, à diriger rapidement l’aide vitale urgente vers le nord-ouest de la Syrie », a ainsi déclaré le président de la Commission, Paulo Pinheiro.

Il a assuré que « toutes ces parties avaient une part de responsabilité. Ils ont échoué à obtenir un accord sur une pause immédiate des hostilités. Ils ont échoué à faciliter l’acheminement de l’aide vitale par toutes les voies disponibles », a notamment énuméré le rapport qui a aussi souligné le sentiment d’abandon des Syriens.

À lire aussi Bachar El-Assad : le boucher de Damas retrouve les tapis rouges

P...


Lire la suite sur LeJDD