Publicité

Séismes en Turquie : Recep Tayyip Erdogan demande « pardon » à la population

Près de trois semaines après le double séisme meurtrier survenu en Turquie et en Syrie, le décompte des victimes, d’après les dernières estimations, tourne autour des 50 000 morts, dont 44 000 rien qu’en Turquie. Plus de 500 000 personnes ont aussi été évacuées. Présent lundi dans la ville d’Adiyaman, l’une des plus touchées de son pays, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, s’est exprimé pour s’excuser auprès de la population locale. « En raison de l’effet dévastateur des secousses et du mauvais temps, nous n’avons pas pu travailler de la manière que nous voulions à Adiyaman pendant les premiers jours. Je demande pardon pour cela », a-t-il notamment déclaré.

À lire aussi Séisme en Turquie : « La France sera présente pour tout reconstruire »

Depuis la catastrophe, le chef d’État a plusieurs fois été critiqué pour le manque de rapidité du gouvernement. Les rescapés ont mis en cause la lenteur des secours et le manque de moyens mis à disposition. Quelques jours après les séismes, il avait esquissé une forme de mea culpa, sans réellement s’excuser.

« Les destructions ont affecté tellement d’immeubles que, malheureusement, nous n’avons pas pu conduire nos interventions aussi vite qu’espéré », avait-il assumé, tout en reconnaissant des « lacunes » dans la réponse gouvernementale. « Il est impossible d’être préparé à un désastre pareil ».

De nouveaux logements promis

Certains rescapés d’Adiyaman ont récemment assuré auprès de l’Agence France-Presse n’avoir vu « pe...


Lire la suite sur LeJDD