Le séisme en Turquie et en Syrie a tué au moins 8 Français

BULENT KILIC / AFP

Le ministère des Affaires étrangères a rehaussé le tragique bilan d’une catastrophe qui a fait au total quelque 50 000 morts.

SÉISME EN TURQUIE ET EN SYRIE - Pour la France aussi, le bilan s’alourdit encore un peu plus. Huit ressortissants français figurent parmi les victimes du violent séisme survenu en Turquie et en Syrie, a annoncé ce mercredi 1er mars le ministère français des Affaires étrangères, révisant à la hausse un précédent bilan de quatre morts. Au total, la catastrophe a causé la mort de plus de 50 000 personnes.

« Le nombre de Français décédés à la suite de ce séisme est à ce jour de huit personnes », a indiqué Fanny Demassieux, directrice-adjointe du Centre de crise et de soutien du ministère (CDCS), lors d’une audition à l’Assemblée nationale.

Un bilan qui pourrait être définitif

« Depuis plusieurs jours, nous n’avons aucune nouvelle situation individuelle de victimes », a-t-elle ajouté devant la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée, laissant supposer que ce bilan sera peut-être définitif.

Pour assurer leur mise en protection, le CDCS et l’ambassade française à Ankara avaient ouvert des cellules de crise.

Plus de 50 000 personnes ont péri en Turquie et en Syrie dans le séisme du 6 février, selon un bilan obtenu par l’AFP auprès de plusieurs sources, et réévalué à la hausse côté syrien.

En Syrie, le nombre de morts s’élève à 5 951, selon un bilan compilé mardi à partir de recoupements de plusieurs sources. Le dernier bilan turc datant de dimanche est de 444 374 morts.

Séisme en Turquie : les images des deux violentes répliques à Hatay

Après le séisme en Turquie, la « mafia du bâtiment » accusé des milliers de morts

VIDÉO - La Turquie reste ouverte aux touristes malgré la tragédie des séismes