Un séisme de magnitude 3,4 ressenti près de Strasbourg

Source AFP
·1 min de lecture
La terre a tremblé à plusieurs reprises ces derniers mois près de Strasbourg. (illustration)
La terre a tremblé à plusieurs reprises ces derniers mois près de Strasbourg. (illustration)

Pour la seconde fois en quelques jours, la terre a tremblé dans l'agglomération strasbourgeoise. Peu avant 19 h 30, un séisme de magnitude 3,4, selon le Réseau national de surveillance sismique (Renass), a secoué la région. Un phénomène qui survient quelques semaines après l'arrêt d'un projet de centrale géothermique qui a déclenché une activité sismique anormale dans la région ces derniers mois. La terre a tremblé à 19 h 33 précisément et l'épicentre de la secousse était de nouveau situé au nord de Strasbourg, sur la commune de La Wantzenau. Deux répliques moins fortes, de magnitude 1,9 et 2,2 ont été ressenties peu après. Un séisme de magnitude 2,1 avait déjà été ressenti mardi soir vers 23 h 15 dans la même zone.

Ces secousses se sont produites à quelques kilomètres d'un site accueillant un projet de centrale géothermique conduit par l'entreprise Fonroche au nord de Strasbourg, sur les communes de Vendenheim et Reichstett, et dont la préfecture du Bas-Rhin a annoncé le 7 décembre l'arrêt définitif, après plusieurs autres séismes « induits » plus ou moins intenses (dont un de magnitude 3,5 début décembre) survenus ces derniers mois.

« Nouveau séisme sur le territoire de l'Eurométropole de Strasbourg. Le deuxième en trois jours avec cette fois une forte magnitude de 3,6 (réévalué ensuite à 3,4 par le Renass). On n'en a décidément pas encore fini avec les conséquences de la géothermie profonde. Beaucoup trop profonde et invasive », a écrit sur Twitter le con [...] Lire la suite