Publicité

Séisme en Indonésie : la pluie et de nouvelles répliques compliquent les opérations de recherche

Séisme en Indonésie : la pluie et de nouvelles répliques compliquent les opérations de recherche

Les victimes du séisme qui a fait au moins 271 morts en Indonésie réclamaient de l'aide mercredi aux services de secours dont les efforts pour retrouver des survivants étaient ralentis par de fortes pluies et de nouvelles répliques.

Les autorités ont averti que les décombres devaient être dégagés en urgence autour de la ville de Cianjur, la plus touchée par le tremblement de terre, pour prévenir des crues soudaines ou des coulées de boue qui risquent d'être déclenchées par les fortes pluies prévues ces prochains jours.

Une secousse de magnitude 5,6 a frappé lundi la province de Java occidentale, la plus peuplée de l'archipel d'Asie du Sud-Est.

Le dernier bilan, annoncé mercredi soir par Suraryanto, le chef du service de gestion des catastrophes est de 271 morts, 40 disparus et plus de 2 000 blessés.

Plus d'un tiers des victimes sont des enfants, du fait de l'effondrement de plusieurs écoles, a précisé le responsable qui comme de nombreux Indonésiens ne porte qu'un seul nom, sans donner de chiffre précis.

De fortes pluies et de nouvelles répliques du séisme ont ralenti mercredi les opérations de recherche de survivants dans une dizaine de villages où plus de 20 000 maisons ont été détruites. Les autorités ont enregistré 171 répliques au total depuis le séisme.

Ce séisme est le plus meurtrier en Indonésie depuis 2018, quand la région de Palu (île de Célèbes) avait été frappée par un tremblement de terre et un tsunami qui avait causé la mort de plus de 4 000 personnes.

AFP