Séisme. “En Haïti, la vraie catastrophe n’est pas celle que vous croyez”

·1 min de lecture

Le bilan humain du séisme qui a frappé Haïti le 14 août ne cesse de s’alourdir : plus de 1 400 morts, selon les chiffres publiés ce mardi 17 août. Pour Frantz Duval, rédacteur en chef du plus grand quotidien de l’île, Le Nouvelliste, les véritables maux dont souffre le pays sont la corruption de ses élites et les erreurs de la communauté internationale.

Le sud d’Haïti a été frappé, samedi 14 août, par un terrible tremblement de terre ; 7,2 sur l’échelle de Richter. Les experts ont déduit que ce séisme est plus puissant que celui de 2010.

Depuis samedi matin, on sort des blessés des décombres, on découvre des cadavres, on évalue les pertes matérielles, on essaie d’avoir des nouvelles de chaque point du territoire sinistré où vivent 2 millions d’Haïtiens, sur trois départements géographiques.

Avec la stupeur des premiers instants qui s’éloigne, la solidarité de proximité, de voisinage se met en place. L’aide internationale prend forme. Le monde entier s’alarme. Haïti a reçu un nouveau coup de massue. Cela nous arrive si souvent.

À lire aussi: Catastrophe

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles