Séisme en Haïti : pourquoi la terre tremble-t-elle autant dans cette région ?

·2 min de lecture

Plus de 1.400 morts. C’est le triste bilan, toujours provisoire, du tremblement de terre qui a secoué Haïti ce samedi 14 août 2021. Un séisme de magnitude 7,2 qui rappelle naturellement celui survenu en janvier 2010. Avec un épicentre plus proche de Port-au-Prince et de ses régions densément peuplées, il avait fait plus de 300.000 morts et de nombreux blessés, détruisant près d’un million et demi de maisons.

Coïncidence ? Pas tout à fait. Les scientifiques le savent. Depuis le XVIe siècle, dix séismes d’une magnitude d’au moins 7 ont été enregistrés à Haïti. Une moyenne d’un tous les 50 ans. L’île d’Hispaniola – qui abrite à la fois Haïti et la République dominicaine –, en effet, s’est formée dans une région instable. Au cœur d’un réseau complexe de failles et de plaques tectoniques.

Haïti se situe plus précisément sur la frontière nord de la plaque Caraïbes. L’endroit où celle-ci rejoint la plaque Amérique du Nord. Les deux plaques glissent l’une par rapport à l’autre à une vitesse de quelque deux centimètres par an. Les experts parlent plutôt d’une zone frontière. Il l’appelle la microplaque de la Gonâve. Celle-ci s’étend sur environ 200 kilomètres. Et elle est limitée au nord par une faille septentrionale et au sud, par la faille connue sous le nom de faille Enriquillo-Plantain Garden.

Sur cette carte, on retrouve les deux failles principales de la région d’Haïti ainsi que la microplaque de la Gonâve. © Bernard Mercier de Lépinay, École nationale supérieure de Lyon
Sur cette carte, on retrouve les deux failles principales de la région d’Haïti ainsi que la microplaque de la Gonâve. © Bernard Mercier de Lépinay, École nationale supérieure de Lyon

Aucune région d’Haïti n’est à l’abri

Ce qui complique encore la situation, c’est que la faille septentrionale finit par bifurquer vers le sud. Ainsi...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles