Ségur de la santé : une enveloppe de 6 milliards d'euros à distribuer aux personnels soignants

Le ministre de la Santé a levé le suspense sur la rémunération des soignants. Mercredi 24 juin, Olivier Véran a annoncé une enveloppe de 6 milliards d'euros pour les salaires, levant le voile sur une question cruciale dans les revendications du personnel hospitalier. Mais le montant laisse les soignants perplexes, notamment concernant le nombre de bénéficiaires au final. "On voudrait des moyens aussi. On ne voudrait pas qu'il y ait une deuxième vague et qu'il n'y ait pas de masques, pas de matériel, que ça recommence", pointe une soignante. Infirmiers, aide-soignants et techniciens hospitaliers sont concernés, soit quelque 2 millions de salariés, et la Fédération hospitalière de France (FHF) salue ce premier geste du gouvernement. Le secteur privé et les Ehpad n'étaient pas compris dans les négociations "C'est une enveloppe importante, et c'est un effort quand même conséquent pour la nation", convient Zaynab Riet, déléguée générale de la FHF. Elle indique également que le chiffre se rapproche de l'estimation de la FHF, mais elle émet un bémol. En effet, l'estimation de 5,5 milliard d'euros de la fédération "ne concerne que le seul secteur public". Or, l'enveloppe annoncée par Olivier Véran concerne également les hôpitaux privés et les Ehpad. Ce n'était pas prévu dans les négociations, et c'est une mauvaise surprise pour les syndicats. Ils espérent encore négocier pour arriver à une augmentation de 300 euros net par personne.