Le "Ségur de la santé" devrait coûter plus cher que prévu

·1 min de lecture

Ce sera encore plus cher. Alors que les dépenses du "Ségur de la santé" devaient déjà coûter 9,7 milliards d'euros à la fin de l'année 2011, il faudra venir y ajouter 2,1 milliards en 2022, rapportent Les Échos. Selon nos confrères ces nouvelles dépenses sont liées principalement à une extension des revalorisations "Ségur" à de nouvelles catégories, comme le secteur, du handicap pour un total de 470 millions d'euros en 2022. Mais c'est surtout la revalorisation des grilles de la fonction publique hospitalière qui va faire monter les coûts.

De nombreux professionnels avec de l'ancienneté vont bénéficier d'augmentations de salaire, tandis que les nouvelles recrues chez les infirmiers, kinésithérapeutes, cadres de santé ou aides-soignants vont être concernés par la revalorisation de leurs grilles. Autre poste de dépense qui favorise l'augmentation des coûts en 2022 : le "Ségur numérique", consacré aux investissements numériques des hôpitaux, de soins de ville et les Ehpad, et auquel le gouvernement avait attribué deux milliards d'euros. Dès janvier 2022, les Français doivent notamment recevoir un coffre-fort numérique qui renferme les données de santé. En 2022, l'enveloppe supplémentaire allouée s'élèvera à 240 millions d'euros, selon Les Échos.

>> A lire aussi - Ségur de la santé : ces métiers dont les salaires seront revalorisés en janvier 2022

Reste une dernière hausse pour le Ségur, celle liée à la mise en place d'intéressement collectif, notent nos confrères. Les forfaits d'heures (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Japon veut aider Taïwan à se défendre face à la Chine
Covid-19 : l’OMS craint une hécatombe en Europe, la vaccination cale !
Covid-19 : vers un retour à la "vie normale" en France ? Jean Castex y croit
Défense : face à la Chine et à la Corée du Nord, le Japon dévoile un budget de 50 milliards de dollars
Fragilisé par le retrait d’Afghanistan, Joe Biden attendu au tournant sur l’économie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles