Ségur de la santé: devant l'hôpital Saint-Antoine, des dizaines de soignants manifestent

"Il faut rouvrir des lits, il faut rajouter des effectifs partout": la CGT-Santé manifeste devant l'hôpital parisien Saint-Antoine, mécontente des premières annonces du "Ségur de la santé". La concertation initiée par le gouvernement ne satisfait par les manifestants qui demandent une augmentation immédiate des salaires et des effectifs. Le syndicat, majoritaire à l'AP-HP (Assistance Publique - Hôpitaux de Paris), lance ainsi les "mardis de la colère" et invite la population à continuer les applaudissements de 20H00 "dans la rue".