Ségolène Royal : Verdict pour son petit frère

Il n’aura pas échappé à la sanction. Henry Royal, le frère de Ségolène vient d’être condamné pour avoir insulté les forces de l’ordre.

Souvenez-vous, le 20 novembre dernier, nous apprenions qu’un des frères de Ségolène Royal, Henry, avait été placé le matin même en garde à vue après avoir résisté aux forces de l’ordre venu l’interpeller.

A l’origine de cette arrestation, une banale dispute entre la femme d’Henry et leur chauffeur de taxi qui a viré à la comédie de boulevard. Visiblement sous l’effet de l’alcool, comme nous l’a confirmé à l’époque Henry Royal au téléphone, son épouse abime la vitre arrière du véhicule, provoquant la colère du chauffeur qui en appelle à la police.

Alors que ces derniers essaient d’embarquer Mme Royal, Henry, chevaleresque, qui ne veut pas être séparé d’elle, voit rouge et décide de protester à sa manière en s’allongeant sur le sol et en criant « Emmenez-moi, emmenez-moi ». Il concèdera avoir rajouté dans la foulée un truc comme « connard ».

Le couple finira par être embarqué dans deux commissariats différents avant d’être relâchés quelques heures plus tard. Mercredi, Henry a été condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) à 2 000 euros d’amende selon le Parisien dont 1 000 euros avec sursis pour outrage à agents.

Retrouvez cet article sur voici.fr


Ségolène Royal au gouvernement ? Les Français disent non
Le frère de Ségolène Royal livre sa version des faits après sa garde à vue
Le frère de Ségolène Royal en garde à vue
Les excuses de François Hollande à Ségolène Royal après le couac de New York
Ségolène Royal ne veut plus être « la mère Fouettard »

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.