Ségolène Royal va être convoquée à l'Assemblée pour se justifier sur sa fonction d'ambassadrice des pôles

1 / 2

"Pas dupe", Royal répond aux accusations quant à son absence aux réunions conseil de l’Arctique

Ségolène Royal est appelée à rendre des comptes. Selon Le Figaro, l’ancienne ministre de l’Environnement devrait prochainement recevoir une convocation de la part de la mission d’information sur l’Arctique et l’Antarctique pour venir s’expliquer, devant l’Assemblée nationale, sur la gestion de sa fonction d’ambassadrice des pôles.

En cause: les quatre réunions des "Senior Arctic Officials" qui se sont tenues depuis sa nomination à l'ambassade des pôles, le 1er septembre 2017, et auxquelles il lui est reproché de ne jamais s’être rendue. Des absences que l'ancienne candidate à la présidentielle de 2007 a justifiées sur notre antenne en affirmant faire "attention aux coûts de ces déplacements, au bilan carbone". "Je ne vais pas aux réunions auxquelles je ne suis pas utile", a-t-elle expliqué.

Promotion de ses activités personnelles

Par ailleurs, la cellule investigation de Radio France a révélé au mois de novembre dernier que les moyens mis à sa disposition par le ministère des Affaires étrangères pour sa fonction d’ambassadrice des pôles avaient été utilisés pour des missions bien éloignées de ce sujet.

Le principal problème soulevé est la présence de ses collaborateurs salariés par le Quai d’Orsay à des événements tels que l'inauguration d'un hôpital ou à une visite d'usine en Poitou-Charentes, région que Ségolène Royal a présidé pendant plusieurs années. Autre motif d'étonnement, le fait que...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi