Ségolène Royal, Première ministre? «Matignon ne se refuse jamais»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Eliot Blondet/ABACAPRESS.COM
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Si elle est appelée par Emmanuel Macron pour être sa Première ministre, Ségolène Royal «réfléchirait». «Ca ne se refuse pas», dit-elle.

Emmanuel Macron avait promis lors de sa première campagne présidentielle de mettre une femme à la tête du gouvernement. S'il a eu deux hommes, Edouard Philippe et Jean Castex, comme Premiers ministres pendant son premier quinquennat, plusieurs femmes, Elisabeth Borne en tête , comptent parmi les favoris pour Matignon.

Voir aussi : Borne, Denormandie, Dussopt… les profils des Premiers ministres possibles

Et si Ségolène Royal était parmi les appelés? La question lui a été posée sur le ton de la plaisanterie lundi sur BFM. «Mon expérience politique m’a appris à ne pas répondre aux questions qui n’étaient pas posées, a-t-elle sourit. Si elle me l’était posée, je réfléchirais, ça ne se refuse pas». Et d’insister «Matignon ne se refuse jamais».

"Ne me fâchez pas avec Jean-Luc Mélenchon"

Le journaliste politique Alain Duhamel, également sur le plateau, a rappelé l’une des conditions pour être Premier ministre en ce moment : «correspondre à la majorité législative qui sera sortie des élections». «Vous n’êtes pas favorable à une femme Premier ministre», a plaisanté la finaliste de la présidentielle 2017. «Si c'est le bloc Mélenchon qui l’emporte (aux législatives), j’aimerais beaucoup mieux Ségolène Royal à Mélenchon!».

«Ne me fâchez pas avec Jean-Luc Mélenchon», a lancé Ségolène Royal. L’ex-ministre de l’Ecologie avait pris position pendant la campagne présidentielle pour le leader de la France Insoumise estimant que le «vote utile à gauche, c'est le vote Mélenchon». «C'est lui qui fait la meilleure campagne. Il est en train d'arrondir les angles sur ce qui pouvait déplaire chez lui. Il est capable de répondre à l'ensemble des questions. Il est structuré, cultivé. Il a l'expérience d'une campagne présidentielle. Il sait(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles