Ségolène Royal : pourquoi elle jette l'éponge

·1 min de lecture

Moins d’un an avant la prochaine élection présidentielle, de nombreux politiques sont questionnés sur leurs intentions. Ce mercredi 5 mai, Ségolène Royal était l’invitée de Franceinfo. Celle qui était candidate en 2007, face à Nicolas Sarkory, a tenu à mettre une fois pour toutes les points sur les i, en révélant ne pas avoir l’ambition de devenir présidente de la République en 2022. Pour l’heure, l’ancienne ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique préfère encourager les "nouvelles générations".

"J’aiderais le candidat qui émergera, donc je participerai à cette campagne présidentielle", a développé Ségolène Royal, en mettant en avant la "nouvelle génération qui veut prendre ses responsabilités". Questionnée sur la personne qu’elle envisage de voir au pouvoir, l’ex-compagne de François Hollande s’est agacée. "Je ne sais pas, c’est trop tôt ! Je ne vais pas court-circuiter ni les militants, ni les citoyens…", a-t-elle lancé, s’indignant lorsqu’on lui parle d’Anne Hidalgo, qui devrait candidater lors de l’élection présidentielle de 2022. "Je ne vais pas distribuer les bons points aux uns et aux autres, parce que ce n’est pas mon niveau politique", a précisé l’ancienne ministre de l’Environnement, qui reconnaît toutefois donner son avis sur Emmanuel Macron.

"C’est normal, il fait des choses. Donc je le regarde et j’ai ma liberté. Anne Hidalgo est maire de Paris pour l’instant donc elle n’est pas désignée… Je ne vais pas commencer (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Meghan Markle soulagée : elle reçoit un soutien de taille
Camilla Parker-Bowles : pourquoi sa famille craint qu'elle soit reine
Brigitte Macron ministre bis ? En coulisses, elle œuvre pour les artistes
Virginie Efira et Niels Schneider : pourquoi leur couple a d'abord surpris leur entourage
Marine Lorphelin loin de son chéri Christophe : elle en a gros sur le coeur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles